Genas-Hier-demain-

Genas-Hier-demain-

puit du château de Veynes

puit du château de Veynes
puit du château de Veynes :

Château de Veynes

 

Les puits sont restés pendant longtemps l'unique source d'eau du village en général, et du château en particulier.

            Celui de la propriété a 35 mètres de profondeur et a encore de l'eau sur 5 à 7 mètres. Mohamed HACHAB, le gardien l'a vérifié en 1983 pour arroser son jardin, essai infructueux ; le moteur descendu avec beaucoup de difficultés n'a pas voulu pomper!

            Une autre source était la récupération des eaux de pluie du toit. La citerne existe encore sous l'angle sud de la terrasse. On pouvait pomper cette eau par une première pompe (en cuivre) placée derrière la murette. La pompe a disparu, le bac en pierre est encore là. L'eau de la citerne allait en partie dans la mare actuelle et était pompée par une seconde pompe située sous le FOUINB-PALACE.

          Enfin un dernier tuyau emmenait l'eau vers le potager au fond de la propriété. La petite citerne à ciel ouvert est toujours en place, le tuyau a cependant été coupé.

           Il en était de même pour les eaux de la ferme qui étaient récupérées dans un abreuvoir. H y avait beaucoup de postes d'eau pour l'arrosage des plantes et pour étancher la soif du bétail.

           Toutes ces installations ne sont plus utilisées aujourd'hui, mais existent encore pour la plus grande foie des moustiques !

           Les habitants étaient plus mal partagés. Pendant longtemps il n'y eu qu'un seul poste d'eau à la cuisine, pompe d'abord puis robinet.

Le broc et le tub étaient autrefois les instruments de la propreté. L'adduction "d'eau de l





Commentaires

  • Aucun commentaire